L’atelier de couture de… Inne

Inne, maman de Dré (2,5) et Ida (6 mois) aime les robes, les patrons de La Maison Victor, les tissus ludiques et expérimenter avec des nouveautés. La Maison Victor avait le privilège de jeter un coup d’œil à l’intérieur de son atelier de couture. 

J’ai commencé à suivre des cours de couture il y a neuf ans environ parce que je voulais réaliser des costumes pour une pièce de théâtre. J’ai tout de suite été passionnée. J’ai trouvé ça très déstressant. Vous me trouverez dans mon atelier de couture plusieurs fois par semaine et je suis toujours les cours, le lundi soir.

La couture, c’est d’abord pour moi ! Je me fais surtout des robes. De La Maison Victor évidemment, mais j’ai également suivi su samment de cours pour pouvoir dessiner mes propres patrons. Quand je vois quelque chose qui me plaît dans une vitrine, je le « vole » avec mes yeux et j’essaie de le réaliser moi-même. Je réalise également beaucoup d’éléments décoratifs et je fais du upcycling. J’utilise par exemple une vieille robe pour réaliser quelque chose pour le coin de lecture des enfants.

Je suis une grande shoppeuse de tissus. J’adore fouiner dans les boutiques locales quand je suis à l’étranger, pour faire des trouvailles uniques que tout le monde n’a pas. Parfois, en partant en weekend dans une ville étrangère, j’emmène une valise vide juste pour pouvoir la remplir de beaux tissus.

Dans notre nouvelle maison, j’ai pu aménager la moitié de la cave en atelier. Les fenêtres, du sol au plafond, laissent entrer beaucoup de lumière. Il y fait toujours frais et calme, j’adore y passer du temps à faire exactement ce que j’ai envie de faire. Le chien Henk m’y tient toujours compagnie, sur un coussin fait maison, évidemment !

Ma créativité ne se limite pas à la couture. J’expérimente souvent de nouvelles techniques, comme avec ma Silhouette CAMEO. Je l’ai utilisée pour réaliser l’autocollant mural de mon atelier. Sur ma wishlist, il y a aussi une imprimante 3D et une presse. À côté de toutes ces nouvelles technologies, mon atelier croule aussi sous les vieilleries. L’une de mes grands-mères m’a laissé une énorme quantité de fournitures qu’elle a collectionnées toute sa vie. Maintenant, moi aussi j’en ai assez pour le reste de ma vie (rit) !

Vous souhaitez partager votre atelier de couture avec nous ? Inscrivez-vous ici et peut-être que votre atelier de couture apparaîtra dans notre prochaine édition !