L’atelier de couture de Caroline Boogaerts

Caroline Boogaerts, 33 ans, nous a ouvert les portes de son superbe atelier de couture, à Merchtem, dans le Brabant flamand. Un cocon spacieux qui stimule la créativité de cette jeune maman !

 

“Mon espace de couture compte beaucoup pour moi. Y passer du temps est presque thérapeutique”, nous explique Caroline. “Parfois, je me contente de m’y balader pour trouver des idées, en touchant mes tissus. Ma créativité est ensuite en ébullition. Je me sens à ma place ici…” Et de la place, cette Belge en a ! Son atelier est immense : “J’ai beaucoup de chance. Mon mari me dit toujours que j’ai hérité de la plus belle pièce de la maison. Ça me permet de trier correctement mes tissus par matière, mais aussi les accessoires de couture, les livres et patrons.”

 

La Marie Kondo de la couture

Son conseil pour un bel atelier ? “L’ordre ! Dès que vous utilisez un accessoire, un tissu ou un patron, remettez-le directement à sa place. Ça rendra votre travail encore plus agréable. Lorsque j’utilise un patron La Maison Victor, je le place directement dans une housse transparente avec un morceau de tissu du vêtement que je confectionne. Ça me permet de reconnaître immédiatement de quel patron il s’agit. Je m’inspire aussi beaucoup de Pinterest pour dénicher des idées d’aménagement. Chaque jour, je change un élément de mon espace couture pour l’utiliser de manière encore plus optimale.”

 

Des débuts au carnaval

“J’ai toujours été créative. À l’âge de 16 ans, je confectionnais déjà des bijoux ; j’ai aussi été une grande fan de broderie. C’est à 19 ans que j’ai commencé à coudre. Ça fait déjà 14 ans !”. 

Une passion qui a émergé grâce au folklore. “Je me suis rendue au carnaval avec une copine. Je n’étais pas très attirée par les festivités en tant que telles, mais par contre, j’ai été impressionnée par les costumes.” Caroline se met alors à dessiner, pour chaque édition, ses propres ensembles : “Je réfléchissais à mes costumes des mois à l’avance, je les dessinais, les cousais sur une machine à 20 €, achetée dans une grande surface. C’est comme ça que j’ai débuté.” 

Mère Noël, c’est elle !

“Au début, je cousais surtout des pièces pour moi. Mais dès que je suis tombée enceinte, je n’ai fait que coudre pour mon futur bébé”, explique la maman d’Amélie, 13 mois. “Je couds des couvertures, des vêtements, des couffins… Mais je confectionne aussi pas mal de pièces pour mon mari et mes amis. Dès qu’on va quelque part, pour un anniversaire ou une naissance, par exemple, j’offre un cadeau réalisé par mes soins et personnalisé. La semaine dernière, pour l’anniversaire du mari d’une amie, j’ai réalisé votre modèle Nand en version pull.” Une passion, que Caroline aimerait voir grandir… “J’ai créé ma propre marque, Caro B. by Caroline Boogaerts, il y a sept ans. J’aimerais en faire une activité complémentaire, en développant ma boutique en ligne. Mes amis m’encouragent à fond à me lancer.”

Suivez-la sur les réseaux sociaux…

Sur Facebook : @carobbycarolineboogaerts