La finition des bords, d’autres possibilités existent !

Avec un tissu qui ne s’effiloche pas, c’est un jeu d’enfant car il ne faut pas impérativement finir les bords et les ourlets de votre vêtement. Dans tous les autres cas, cinq possibilités s’offrent à vous.

1. Ourler

C’est la manière la plus courante de finir le bas d’un vêtement. Vous peaufinez d’abord le bord effiloché du tissu avec un point zigzag ou overlock. Ensuite, vous repassez et épinglez la valeur de couture que vous avez attribuée à l’ourlet et vous piquez environ 0,5 cm en dessous de la valeur de couture. Pour un ourlet de 3 cm, vous piquez donc à 2,5 cm du bord. Vous pouvez également choisir de piquer l’ourlet avec une aiguille jumelle en vue d’obtenir une double piqûre décorative.

2. Ourlet roulé ou ourlet plié

Dans ce cas, inutile de peaufiner le bord effiloché avec un point zigzag ou overlock car vous pliez deux fois l’ourlet avant de le piquer. Vous obtenez un ourlet plus fin, mieux adapté aux tissus légers. Sur certaines machines à coudre, il existe un pied-de-biche spécial pour ourlet roulé, qui vous permet de plier et de piquer simultanément le tissu, afin que le repassage soit limité au minimum.

3. Ourlet invisible

Le point ourlet invisible de votre machine à coudre ou le point chausson que vous cousez à la main vous permet de piquer l’ourlet de manière invisible. Vous pouvez ainsi réaliser une finition très raffinée. Repliez et repassez les surplus de la valeur d’ourlet tandis que vous cousez en arrière un centimètre de la valeur de couture de manière à pouvoir fixer l’ourlet entre les deux couches de tissu. Cousez de gauche à droite, mais faites chaque fois les points de la droite vers la gauche afin de prendre le moins possible de tissu du devant. Veillez aussi à ne pas trop tendre le fil. Les points seront alors à peine visibles sur le devant du vêtement.

4. Avec ruban droit-fil ou biais

Un ruban droit-fil est une étroite bande de tissu que vous piquez sur le bord à parachever ou autour de celui-ci, selon que vous souhaitiez que le biais soit visible ou non. Vous pouvez le découper dans le même tissu ou dans un tissu différent et ensuite replier et repasser les surplus à l’aide d’un appareil
à fabriquer des biais. Mais vous pouvez également vous procurer de tels rubans en mercerie. Un ruban droit-fil n’est pas extensible et ne peut donc être utilisé que pour finir des bords droits comme un ourlet de manche. Par contre, un biais est une bande de tissu coupée en oblique et se révèle idéal pour finir des bords ronds comme une encolure ou une emmanchure.

5. Avec parementure

Une parementure est une partie séparée du patron qui suit la forme du bord à parachever. Elle est réalisée dans le même tissu que le vêtement et souvent renforcée à l’aide d’un ruban thermocollant léger. Ce renforcement évite que la pièce ne s’étire et garantit le maintien de la forme. Après que la parementure ait été piquée, elle est fixée de manière invisible à la valeur de couture. C’est ce que l’on appelle une piqûre intérieure ou une contre-piqûre. Vous évitez ainsi que la parementure ne remonte. Si le bord sur lequel doit venir la partie de parementure est droit, la parementure peut immédiatement être tracée et coupée du patron. Il suffit de plier cette partie dans le tissu pour parachever le bord. On parle dans ce cas d’une parementure rapportée.

  • À lire aussi :

Les meilleurs tissus pour fabriquer un manteau.

5 patrons faciles à allonger ou raccourcir.