Les smocks ne sont plus réservés aux petites filles !

Très à la mode dans les seventies et longtemps réservés aux petites filles, les smocks reviennent en force, dans les rayons femmes aussi, cette fois ! Mais comment le porter ? Et surtout, comment le coudre ? 

C’est la tendance incontournable de la saison : le col haut parfaitement ajusté grâce à ses smocks élastiques ! Mais c’est quoi, au juste, les smocks ? Il s’agit d’un procédé de couture qui consiste à plisser le tissu et fixer les plus formés par des points fantaisie. Une technique mise au point en Angleterre dès le Moyen-Âge et devenue très hype dans les années hippies.

3 raisons d’adopter la tendance

  • Le col ou les manches smockées confèrent automatiquement aux jupes et blouses une touche d’élégance et de romantisme. Les fronces sont du plus bel effet sur les blouses fleuries, par exemple !
  • Plus besoin d’accessoires (de collier, de bracelet, d’écharpe, de foulard…) : ce col et ces manches se suffisent à elles-mêmes.
  • Les smocks sont aussi très pratiques, car ils vous gardent bien au chaud à la saison froide.

La technique du smocking

Dans l’édition 06/2019 de La Maison Victor, nous vous dévoilons notre robe Alina (#alinaLMV) dotée de smocks aussi bien sur le col que sur les poignets. Pour réaliser ce modèle, nous avons opté pour un crêpe souple de notre collection (à shopper ici). N’est-elle pas canonissime, avec ce tissu léopard ?

Le bon plan ? L’élastique à froncer

Quant aux fronces, rassurez-vous : on vous explique aussi comment vous y prendre et contrairement aux apparences, c’est facile !  L’astuce ? Utiliser un élastique à froncer, soit un élastique large réalisé avec des fils d’élastique tissés ensemble avec du fil en nylon. Vous les piquez tout simplement sur votre tissu en état étiré, pour obtenir un effet smocké en toute simplicité.

Shoppez votre fil à froncer chez Veritas, pour 2,99 €, chez Rascol, pour 2,45 € ou dans toute autre mercerie.

 

D’autres tendances de fin d’année à adopter…

La robe chasuble : la pièce qu’on va s’arracher.

Le col lavallière : le détail à adopter pour la rentrée.

Comment adopter la tendance sporty chic.